Histoire

1955



Brigitte Bardot attise tous les fantasmes tandis que de l’autre côté de l’Atlantique, Marylin Monroe laisse le souffle impudique du métro New Yorkais révéler ses jambes à une Amérique encore puritaine. Le tailleur de Gabrielle Chanel affronte le new-look de Christian Dior. La nuisette, la chemise de nuit baby doll, le lycra entrent en scène. Toujours à l’avant-garde, Lejaby négocie soixante exclusivités de la fibre lycra en France. Les talons aiguilles se portent avec des bas sans couture. Les trois profondeurs A, B et C annoncent déjà les bonnets D, puis E, que Mesdames Tardivelle et Haug mettront au point. Simone Pérèle crée, à cette époque, des dizaines de modèles de soutiens-gorge dont la durée de vie atteindra jusqu’à vingt ans. En mariant confort et esthétisme, elle lance le soutien-gorge à pinces dit "Soleil" ainsi que le "Sole Moi", premier soutien-gorge en lycra. Lou impose ses premiers dessous en tissus imprimé, avec de l’élasthanne extrêmement souple, puis le "Pantylou" invisible sous le pantalon.
1850 | 1880 | 1900 | 1910 | 1920 | 1930 | 1945 | 1955 | 1965 | 1970 | 1980 | 1990 | 2000

Galerie médias

  • Photo vintage Lou 1955
  • Photo vintage Lingerie 1955
  • Photo vintage Barbara Lingerie 1955
  • Photo vintage le Chat Lingerie 1955
  • Photo vintage le Chat Lingerie 1955
  • Photo vintage Chantelle Lingerie 1955
  • Photo vintage Lejaby Lingerie 1955
  • Photo vintage Simone Pérèle Lingerie 1955
  • Photo vintage Simone Pérèle Lingerie 1955
  • Photo vintage Simone Pérèle Lingerie 1955
  • Photo vintage Lou Lingerie 1955